Shopping en vacances : méfiez-vous des contrefaçons

Cette fois, c’est la bonne ! vous voilà sur votre lieu de villégiature, au soleil, les doigts de pied en éventail en sirotant un cocktail de fruits sur la plage. Vous avez pensé à tout : crème solaire, excursions, et même cartes postales pour Tata Henriette et Belle-Maman.

contrefacon_

Photo : Le livre scolaire

Oui, mais voilà, vous êtes soudain prise d’une frénésie de shopping. Les vacances, c’est le moment rêvé pour se faire plaisir et s’offrir de nouvelles petites affaires. Et pourquoi pas en rapporter pour votre sœur et vos copines. Pour peu que vous soyez partie à l’étranger, il est tentant de repartir avec des sacs, des montres ou encore des parfums de marque pour des prix parfois dérisoires.

contrefaçon montres

Photo : Chronomania

Attention, danger ! Si de nombreux touristes sont alléchés par des tarifs défiant toute concurrence, et absolument inconcevables pour des boutiques françaises, il ne faut pas se laisser avoir. Des prix trop bas sont trop souvent synonymes de contrefaçons. Et au final, cela peut coûter cher. Très cher…

Plusieurs signes doivent vous mettre la puce à l’oreille.

contrefaçon-rue

Photo : Into the Minds

  • un point de vente « louche » (sur le marché, sur la plage, dans la rue, etc.) : les produits de luxe ne sont en principe distribués que par des enseignes officielles et accréditées, comme les boutiques des marques elles-mêmes ou les grands magasins
  • un vendeur tout aussi peu fréquentable : une personne rompue à la vente de produits haut de gamme connaît normalement ses produits sur le bout des doigts, adopte une attitude appropriée envers des clients connaisseurs ou amateurs. En aucun cas, il n’alpague les passants et ne négocie comme un marchand de tapis !
  • Des produits de mauvaise qualité ou avec des défauts : même si certaines contrefaçons sont insoupçonnables pour des clients non avertis, certaines sont parfois grossières. Marques mal orthographiées, matières « cheap », vilaines finitions, étiquetage et emballage peu soignés, autant d’éléments qui vous crient de passer votre chemin !
  • Des prix trop bas : vous avez déjà vu un sac Chanel à 20 € vous ? Fuyez !

contrefaçon-parfum

Photo : Le Musée des contrefaçons

Et si vous vous laissez tenter malgré ces avertissements, sachez que le fait d’acheter de la contrefaçon est un délit, même s’il ne s’agit que d’une seule pièce. Les douanes ne plaisantent pas avec ça, et vous pourriez être poursuivi pour recel et être redevable de lourdes amendes…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*